REDYNAMISATION DE L’ANTENNE PROVINCIALE DU KONGO CENTRALE

Fonds Forestier National RDC

Le Chargé de mission du Fonds Forestier National, Léon BOTOLO MAGOZA, a séjourné pendant six jours dans la province du Kongo Central. Objectif, redynamiser l’Antenne du FFN dans cette Province.

Le séjour du n°1 du FFN a connu trois grands moments :

D’abord, il a rencontré tour à tour  les autorités politico administratives du Kongo Central dont notamment le Maire de la ville de Matadi, le Ministre Provincial en charge de l’Intérieur, le Secrétaire Général du Gouvernement Provincial, le Ministre Provincial en charge de l’Environnement, le Directeur Provincial a.i de l’OCC, le Président de l’Assemblée Provinciale,  le Directeur Général de la Direction Générale des Recettes du Kongo Central.

Avec ses hôtes, le Chargé de mission du FFN a échangé entre autre autour de la mission et du rôle  du Fonds Forestier National  dans la reconstitution du Capital forestier de la RDC ainsi que dans la lutte contre le réchauffement climatique  et du lancement prochain de la taxe d’abattage des bois de feu et de carbonisation. En outre, Le patron du Fonds Forestier National  a expliqué à chacune de ces autorités politico administratives du Kongo Central la vision managériale de la Direction Générale du FFN  tout en leur remerciant du soutien et de l’accompagnement dont bénéficie sa structure de leur part.

Ensuite, le Chargé de mission du Fonds Forestier National a tenu une réunion avec le personnel de l’Antenne du Kongo Central au cours de la quelle il a présenté officiellement Madame Sylvie Kanku BAKADISILUA et Monsieur Cloris KISANGA respectivement Chef d’Antenne et Chef d’Antenne adjoint. Il a, en outre, entretenu ses agents sur la vision managériale de la Direction Générale du FFN et les contacts fructueux pris sur place avec les autorités provinciales pour faciliter leur travail sur terrain. Le n°1 du FFN a profité aussi de cette occasion pour expliquer à ces derniers  la notion de l’autonomisation des Antennes et ses avantages tout en les conscientisant sur le respect de la hiérarchie et de la voie hiérarchique d’une part et de l’obligation pour le FFN de réaliser les assignations d’autre part.

Toujours pendant son séjour au Kongo Central, le Chargé de mission du FFN a eu une séance de travail avec les Exploitants Forestiers Artisanaux de Kinzau à Kinzamvuete regroupés au sein de l’Association des Exploitants Forestiers Artisanaux du Kongo Central. Il les a sensibilisés sur les menaces de la déforestation et du changement climatique sur leur métier ainsi que de la nécessité de payer les taxes dues au FFN pour lui donner les moyens de reboiser et ainsi pérenniser leur métier.

Les exploitants artisanaux de Kinzau ont, à leur tour, remercié le patron du FFN de s’intéresser à leur association  et  présenté leurs préoccupations notamment le coût trop élevé des frais de délivrance des permis de coupe et la baisse de leurs revenus due au moratoire qui interdit aux exploitants artisanaux d’exporter le bois.

Enfin, le Chargé de mission du Fonds Forestier National a clôturé son séjour au Kongo Central en président  une grande conférence sous le thème : « Le Fonds Forestier National de la RDC  face aux défis du réchauffement climatique ».

Les orateurs dont le Ministre Provincial de l’Environnement et de l’Agriculture, le Directeur du Développement Durable du Ministère National de l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable et lui même  ont mis, tour à tour, l’accent sur les travaux de la COP 21, la problématique du réchauffement climatique et ses effets réels dans la Province du Kongo Central  et le rôle que doit jouer le FFN dans la lutte contre les effets du changement climatique.

Tout compte fait, ce nouveau vent qui souffle désormais à l’Antenne du Kongo Central apportera, certes, des résultats positifs dans les mois à venir.

Arnold MBOLEKUNI LOBOTA      

 

3 Responses to REDYNAMISATION DE L’ANTENNE PROVINCIALE DU KONGO CENTRALE

  1. Mass_ ALEKOLI dit :

    C’est une bonne idée pour augmenter la recette en suite financer des bons projets de reboisement !

    • José LAMI Nzunzu dit :

      L’éducation de la masse sur la conservation de la nature pour le bien de l’humanité et la politique managériale de reboisement bien appliquée sont des atouts que les personnes et les structures intéressées à la préservation des écosystèmes doivent soutenir sur terrain. Félicitation à FFN pour la redynamisation de l’antenne provinciale du Kongo Centrale.

  2. ndombi itridat Directrice BDD/Matadi dit :

    Je suis très contente de prendre connaissance de l’existence de l’antenne fond forestier au Kongo Central, étant engagée dans les développement de communautés villageoises à travers notre Bureau diocésain de Développement un service de la Caritas développement Matadi nous soutiendrons les actions du FFN. Plein succès de l’antenne FFN Kongo Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *