ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

ouverture de l'atelier

Les Chefs d’Antennes Provinciales du Fonds Forestier National ont signé des contrats de performance qu’ils s’engagent à respecter en cette année 2016.

En effet, le FFN ne peut réaliser cette mission que lorsqu’il collecte la taxe de reboisement, la taxe de déboisement, la taxe d’abattage ainsi que la taxe de carbonisation de bois de feu et de chauffe ( à Kinshasa et au Nord Kivu).

C’est ainsi que cette signature des contrats de performance, qui contient des assignations précises pour chacune des sept provinces, traduit la volonté et la vision fermes de l’actuel Comité de gestion du Fonds Forestier National de commencer à financer effectivement les projets de reboisement, et de contribuer ainsi à lutter contre tout ce qui vise à la détérioration de l’héritage commun.

Devant le Ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable, le Fonds Forestier National à travers ses Chefs d’Antennes s’engagent donc à mobiliser 15 milliards des francs congolais, somme qui correspond aux assignations du FFN, telles que voulues par l’Assemblée Nationale.

Prenant la parole, le Ministre de tutelle Robert BOPOLO a réitéré ses félicitations à l’ endroit de l’équipe dirigeante du FFN et loué la vision managériale du même comité.

Les Chefs d’Antennes Provinciales ont promis à leur tour d’atteindre les assignations et de respecter ces contrats de performance.

Il convient cependant de rappeler que pendant trois jours soit du 18 au 21 janvier 2016, les Chefs d’Antennes Provinciales du Fond Forestier National ont été à l’école de collecte des recettes au vue du rôle important qu’ils ont à jouer pour atteindre cette assignation.

Arnold MBOLEKUNI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *